Cherté des billets d’avion et de bateau : nouvelles promesses du gouvernement

Lors de l’audience que m’a accordé la semaine dernière le nouveau ministre des Transports, Amar Ghoul, j’ai plaidé à nouveau pour des mesures pérennes en matière de prix des billets aériens et maritimes entre la France et l’Algérie.

En attendant l’ouverture du Ciel algérien au privé national, et la création de la première compagnie aérienne Low-cost de droit algérien, nous maintenant la pression sur le gouvernement afin qu’il instruise, au moins, les deux entreprises publiques Air Algérie et l’ENTMV afin qu’elles offrent des tarifs «raisonnables» aux émigrés et en particulier à ceux qui voyagent en famille.

Le ministre a promis d’étudier les possibilités de mettre en place, l’été prochain, de nouvelles offres tarifaires et augmenter l’offre en sièges synonyme de détente des prix.

Le 21 novembre, le ministre a confirmé de Chlef que son département «des propositions sont à l’examen en coordination entre le ministère des Affaires étrangères et le ministère des Transports en vue de baisser les prix des billets d’avion au profit des membres de la communauté algérienne établis dans les pays et les capitales éloignés»

One Comments

  • bendriss 04 / 01 / 2016 Reply

    bonjour monsieur bouras
    je voudrai savoir a quand le pouvoir d’acheter un billet bateau Algérie France avec véhicule immatricule en France en monnaie locale c’est à dire en dinar puisque maintenant et grâce a vous la durée de l’importation de ces véhicules est passée de 3 à 6 mois
    avec mes remerciements
    mr bendriss

Laisser un commentaire