Djamel Bouras rencontre MM. Medelci et Sahli

Le député Djamel Bouras s’est entretenu durant la matinée du 13 janvier 2013 avec le ministre des Affaires étrangères ainsi que le Secrétaire d’Etat chargé de la communauté nationale à l’étranger au siège des Affaires étrangères à Alger.

La rencontre à laquelle a participé des députés de la communauté nationale établie à l’étranger a été l’occasion pour le député Djamel Bouras de revenir sur des sujets déjà soulevés au ministre ainsi que de lui remonter les préoccupations de nos compatriotes établis en France.

M. Bouras a réitéré la demande introduite en septembre dernier pour modifier le décret présidentiel n° 03-251 du 19 juillet 2003 modifiant et complétant le décret n° 66-212 du 21 juillet 1966 portant application de l’ordonnance n° 66-211 du 21 juillet 1966 relative à la situation des étrangers en Algérie afin de permettre  l’instauration d’un visa de courtoisie, de 5 ans, au profit des conjoints de nationalités étrangères.

En réponse, le ministre a rappelé la réglementation en vigueur qui ne permet la délivrance que du visa dont la durée ne peut excéder 2 ans.

Le deuxième sujet évoqué par le député Djamel Bouras est celui de l’assurance rapatriement dont les souscripteurs restent marginaux par rapport à la taille de la population expatriée. Pour M. Bouras l’unique moyen de démocratiser et généraliser cette assurance est de la coupler avec la carte consulaire.

Le Secrétaire d’Etat chargé de la communauté à l’étranger a promis d’étudier la proposition de M. Bouras.

Le troisième sujet évoqué par le député a trait à l’organisation de colonie de vacance au profit d’enfants de la communauté. Le ministre des Affaires étrangères a confirmé l’intérêt du gouvernement pour cette proposition qui pourrait se concrétiser lors des vacances de cet été.

Enfin, les deux parties sont revenues sur l’épineux problème des tarifs aériens malgré la multiplication des fréquences entre la France et l’Algérie par les trois compagnies régulières.

Le député a rappelé sa proposition de création d’une compagnie low cost, en Algérie, afin de proposer des tarifs attractifs tout au long de l’année. Pour sa part, le ministre des Affaires étrangères a informé le député de la disponibilité du gouvernement d’offrir, dans un premier temps, des tarifs spéciaux pour les familles et les personnes de 3e âge.

 

One Comments

Laisser un commentaire