Medelci interpellé sur les problèmes de la communauté algérienne à l’étranger

Le ministre des Affaires étrangères, Mourad Medelci a été interpellé hier à l’APN par des députés, notamment par Djamel Bouras sur les problèmes récurrents que rencontre la communauté nationale établie à l’étranger.

Intervenant lors de l’exposé du ministre devant la commission des Affaires étrangères, de la coopération et de la communauté de l’Assemblée populaire nationale (APN) sur le projet de loi portant approbation de l’accord portant délimitation des frontières maritimes entre l’Algérie et la Tunisie, Djamel Bouras a insisté sur deux points : le coût des billets d’avion et la garantie obsèques.

Le député de la circonscription du Nord de la France, Djamel Bouras a plaidé une nouvelle fois devant le ministre pour l’ouverture du ciel algérien aux investisseurs nationaux, privés ou publiques, intéressés par le modèle du low cost, afin de créer une véritable concurrence avec les compagnies régulières.

Le deuxième sujet abordé devant les membres de la commission et  le ministre a trait à la garantie obsèques pour le rapatriement des corps des compatriotes décédés à l’étranger. Djamel Bouras a proposé au ministre d’inclure l’assurance rapatriement à chaque délivrance ou renouvellement d’une carte consulaire.

Sensible aux propositions du député, Mourad Medelci a proposé à ce dernier une rencontre au ministère afin d’approfondir le débat et éventuellement concrétiser deux promesses phares du programme électoral de Djamel Bouras.

 

One Comments

  • Boulfelfel yasmina 05 / 03 / 2017 Reply

    Bonjour, ça sera une bonne chose pour le rapatriement si ce projet abouti. Merci beaucoup.

Laisser un commentaire